Continuing care coordinator Evelyn Doyle combines compassion and bilingualism to overcome language barriers with clients

Evelyn Doyle is a continuing care coordinator in Cheticamp (Contributed).
Evelyn Doyle is a continuing care coordinator in Cheticamp (Contributed).

***Le texte en français suit le texte en anglais.*** 

For continuing care coordinator Evelyn Doyle, finding compassion in every situation is what helps her make positive differences in the lives of her clients.

Doyle works and lives in Cheticamp, a fishing village in Cape Breton where French is the first language for most residents. As a continuing care coordinator who is also bilingual, Doyle ensures French-speaking clients and families in her community are equipped to understand their care and how to access support.

“It’s really important that we are able to provide our services to people in their native language,” Doyle said.

“Many of our clients have dementia, so they need to receive services in their native language. You can see the wave of relief that comes over them when I’m able to serve them in French.”

Continuing care programs and services help people live safely in the place they call home.

There is a range of supports that provide care at home and in the community, including home support, nursing services and many more. Everyone’s needs are different and change over time.

Doyle’s days vary based on her client’s needs.

“I spend my days helping to create solutions for clients that work for them and keep them comfortable at home, whether that means I’m helping to organize home visits or helping them find who they need to speak to,” she said.

Doyle prides herself on being able to help clients find a solution that works for them – in English and French.

“In the past I’ve been asked to go to another community to help someone facing a language barrier. It’s essential that we are able to provide bilingual services to improve the experience of our clients.”

“Clients and coworkers know it’s okay to come and talk to me. I often work as a client navigator and collaborate with physicians and other health care providers to find a shared solution that ensures clients receive the care they need,” she added.

“It’s so rewarding to see clients and their family members satisfied and relieved when I can provide them with options that will assist them.”

October is Continuing Care Month, a time to recognize the continuing care sector and the thousands of dedicated and compassionate people who have chosen this caring field of employment, and the positive difference they make in the lives of the Nova Scotians they support. To learn more about continuing care programs, please visit http://www.nshealth.ca/continuing-care.

*********************

Pour la coordonnatrice des soins continus Evelyn Doyle, faire preuve de compassion dans chaque situation l’aide à améliorer positivement la vie de ses clients.

Evelyn Doyle vit et travaille à Chéticamp, un village de pêche du Cap-Breton où le français est la langue maternelle de la plupart des résidents. En tant que coordonnatrice de soins continus et personne bilingue, Evelyn veille à ce que ses clients et les familles francophones de sa collectivité comprennent les soins dont ils ont besoin et la façon d’obtenir de l’aide.

« C’est très important de pouvoir fournir des services aux gens dans leur langue maternelle, a déclaré Evelyn. Beaucoup de nos clients souffrent de démence. Ils ont donc besoin de recevoir les services dans leur langue maternelle. Vous devriez voir leur soulagement quand ils se rendent compte que je peux les servir en français. »

Les programmes et les services de soins continus aident les gens à vivre en toute sécurité à l’endroit qu’ils considèrent comme leur domicile. Il existe toute une gamme de services de soutien qui offrent des soins à domicile et dans la collectivité, notamment le maintien à domicile et des soins infirmiers. Les besoins des gens sont différents et ils changent avec le temps. Les journées de travail d’Evelyn varient selon les besoins de ses clients.

« Je passe mes journées à aider à trouver des solutions appropriées pour mes clients afin qu’ils soient bien chez eux. Cela peut vouloir dire que j’aide à organiser des visites à domicile ou que je les aide à trouver à qui ils doivent s’adresser », a dit Evelyn.

Evelyn est fière d’aider ses clients à trouver une solution qui fonctionne pour eux, en anglais et en français.

« Par le passé, il est arrivé qu’on me demande d’aller dans une autre collectivité pour aider quelqu’un aux prises avec une barrière linguistique. Il est essentiel que nous soyons en mesure de fournir des services bilingues pour améliorer l’expérience de nos clients. »

Elle a ajouté : « Les clients et mes collègues savent qu’ils peuvent me parler. J’agis souvent comme navigatrice pour les clients et je collabore avec les médecins et d’autres fournisseurs de soins de santé pour trouver une solution commune et faire en sorte que les clients reçoivent les soins dont ils ont besoin.

« C’est très enrichissant de voir la satisfaction et le soulagement des clients et des membres de leurs familles quand je peux leur donner des options pour les aider. »

Octobre est le mois des soins continus, un moment pour reconnaître le secteur des soins continus et les milliers de personnes dévouées et compatissantes qui ont choisi de travailler dans ce domaine, et reconnaître les changements positifs que ces personnes apportent dans la vie des Néo-Écossais qu’elles aident. Pour en savoir plus sur les programmes de soins continus: http://www.nshealth.ca/continuing-care,